L’eco-packaging fait un carton

Sous l’effet de la hausse des coûts des matériaux et de la fabrication mais surtout des pressions environnementales, l’emballage de demain doit plus que jamais se réinventer. Les professionnels du secteur travaillent à l’élaboration d’un packaging alliant conscience environnementale et avancées technologiques. Les salons et concours spécialisés se multiplient : le ALL4PACK bien sûr mais aussi le Pantawards, le VS Pack dédié aux vins et spiritueux, ou encore Les Places d’Or pour le domaine du luxe. La tendance est à l’éco-branding. Moins de plastique, moins d’encre, moins de couleurs mais plus de transparence et de qualité pour les consommateurs et bien sûr, plus de respect pour notre planète.

C’est justement pour réfléchir à l’avenir de ce medium, que se tiendra le 4 décembre à Tokyo, le concours Olympac. Cette compétition internationale récompense chaque année des étudiants des quatre coins du monde venu défendre les couleurs de leurs pays au travers d’un défi de conception design packaging en un temps limité.

Et c’est Pierre-Antoine Cossard, étudiant en 2ème année à L’ECV Bordeaux, qui a été sélectionné pour représenter la France lors de la finale qui aura lieu le 4 décembre. Il a su séduire les membres du jury ECV lors d’un concours interne à l’école avec son projet « Syö ». Son projet répond à la fois parfaitement au brief proposé mais aussi aux enjeux environnementaux de la grande consommation. Et le challenge n’était pas facile !  En moins de 2h, les étudiants devaient trouver un nom de marque. Développer son identité visuelle et travailler sur le packaging des produits. Le tout en prenant en compte différents éléments : l’origine de la marque (Finlandaise), le marché auquel elle se destinait (l’Islande) et l’originalité du produit (la commercialisation d’insectes à manger). Et le résultat donnerait presque envie de goûter aux criquets grillés et autres vers gluants.

Syö par Pierre-Antoine Cossard, Eco-packaging

MakeGrowLab, un studio de conception et de fabrication d’éco-matériels est allé encore plus loin.  Sa solution aux tonnes de plastiques jetés chaque année : l’emballage SCOBY. Cette idée révolutionnaire utilise des matériaux de déchets agricoles pour fournir une solution durable aux déchets d’emballages du monde. Non seulement l’emballage dispose d’une barrière efficace contre l’oxygène, mais il se composte également permettant au sol de se régénérer… de quoi faire une pierre deux coups ! Le problème maintenant? Produire en masse le produit pour changer l’industrie de l’emballage pour toujours.

Scoby l'eco-packaging compostable

Alors que les fêtes de Noël arrivent à grands pas, vous avez peut-être déjà acheté vos cadeaux ou prévoyez de le faire bientôt. Mais pour les emballer, c’est chaque année le même problème. Le fameux papier cadeau qui nous fait perdre beaucoup de temps pour un résultat assez aléatoire. Et qui au final, est déchiré en quelques secondes pour finir à la poubelle. Poly, le spécialiste de l’eco-packaging, a enfin trouvé la solution ! Ces boîtes cadeaux, aux formes originales, inspirées de l’art japonais de l’origami, sont fabriquées à partir de carton recyclé. Le montage de la boîte est rapide, ludique et se fait sans colle ni ciseaux. De quoi gagner du temps tout en emballant joliment et efficacement. En plus, la boite peut être réutilisée pour commencer une deuxième vie dans votre étagère ou à nouveau être offert.

Poly - leco-packaging en cadeau

Ainsi, si la fonction première de l’emballage est d’être un contenant, il est aussi un véritable acte de communication qui permet d’affirmer ses valeurs, de séduire le consommateur tout en préservant notre environnement.

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *