21 mai 2020
Dans On sort, Voyage,

Retour à l’aventure !

C’est annoncé ! Les Français pourront partir en vacances cet été. Une nouvelle qui a rendu plus d’un ex-confiné heureux, et qui a surtout redonné un peu d’espoir aux professionnels du tourisme, frappés de plein fouet par cette crise.

CAMPEZ LEGER…

Mais en attendant de pouvoir réellement se prélasser sur les plages en juillet et en août, vous pouvez voyager plus léger, sans réservation et avec plus de verdure : c’est l’art du bivouac. Vivre en plein air, dormir à la belle étoile, être réveillé par le chant des oiseaux… Beaucoup de confinés en ont rêvé !  Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour ressentir de grands frissons, la France possède tout le nécessaire pour bivouaquer à moins de 100km de chez vous ! L’aventure peut se vivre tout près dans une forêt, au bord d’une rivière, ou sur une colline.

Appelé aussi « micro-aventure », le bivouac connaît un bel élan depuis ces dernières années. Une aventure courte, locale, bon marché, stimulante, enrichissante, et accessible à tous correspond parfaitement aux nouvelles générations préoccupées par les enjeux de l’environnement. La plate-forme digitale collaborative, Les Others, dont la communauté expérimente le bivouac depuis quelques année, est un précurseur de cette pratique. Lancé en 2012 sur le web, Les Others est un média d’inspiration pour les amoureux d’outdoor, de voyages et de photographie, vous pouvez télécharger leur guide gratuit Un an de micro-aventure en France avec 52 idées de week-ends en pleine nature ! Un autre site connu pour la micro-aventure en France, Chilowé, a élaboré un guide recensant les meilleures escapades vertes autour de Paris. Encore mieux : En Nature Simone vous permet de trouver des lieux pour bivouaquer dans un rayon de 100km autour de votre position actuelle !

Mais avant de se lancer, quelques règles sont à prendre en compte : se renseigner auprès des mairies sur les lieux autorisés au bivouac, apprendre les gestes appropriés au respect de la faune et de la flore, et ne rien laisser derrière soi !

camping

Si vous êtes vraiment attaché(e) à la commodité, pourquoi ne pas essayer le Glamping ? Diminutif de Glamour et de Camping, il vous permettra aussi de vous abandonner en pleine nature tout en ayant le confort auquel vous tenez tant ! Literie, restauration, sanitaires ; une alternative originale qui va aux amoureux de la nature et à ceux habitués aux hôtels ! Huttopia vous aide à trouver l’hébergement insolite dont vous rêver. Yourtes, roulottes, bulles, tipis, cabanes sur l’eau ou dans les arbres, cela peut aussi être une bonne idée dans le cadre d’un séminaire pour se reconnecter aux autres (après la période coronarienne, bien entendu).

 

…MAIS CAMPEZ FRANÇAIS

Allant du grand parc d’attraction à l’association d’accrobranche, chaque structure sera accompagnée pour sauver l’été et faire du tourisme en France une priorité nationale. Par exemple, le Futuroscope bénéficierait d’un investissement de 10 millions d’euros, pour développer la création du Futuroscope 2. C’est ce que prévoit le plan de relance présenté par le Premier Ministre ce jeudi 14 mai. En effet, les pertes ne se limitent pas aux mois de juillet et d’août : le mois de mai est le mois des ponts et des week-ends à rallonge, où les établissements touristiques sont déjà fortement sollicités.

C’est pourquoi, chaque comité régional du tourisme dévoile alors sa campagne pour inciter les français à venir passer leurs vacances dans leur région respective. Pour démontrer qu’ils sont prêts à accueillir de nouveau les touristes, ambassadeurs de la destination et professionnels du tourisme (hôtels, campings, prestataires d’activités, musées…) se mobilisent pour produire des messages d’attachement à leur région sur leurs réseaux sociaux et outils de communication. « On a tous besoin du Sud«  : voilà le slogan qui a été choisi par le Comité régional du tourisme (CRT) Provence-Alpes-Côte d’Azur ; ou « évadez-vous en Anjou«  que propose Anjou tourisme, avec à la clef des jeux et plus d’un millier de bons à gagner.

Un plan camping est également nécessaire, comme l’expliquait Nicolas Dayot, président de la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air. Les acteurs du tourisme doivent faire des propositions concrètes lors d’un comité interministériel sur le tourisme courant mai. Ils soumettront leurs idées lors d’un comité de filière hebdomadaire. Parmi elles, un « Plan camping » prévoyant une réouverture progressive, avec « peu de services, des hébergements en quantité moindre » dans un premier temps, aboutissant à un « fonctionnement normal, avec des consignes sanitaires » ensuite.

Pour crédibiliser ces mesures sanitaires, le Portugal a lancé un label appelé « Clean & Safe » pour le secteur du Tourisme, afin de rassurer les visiteurs et d’éduquer les professionnels. Il exige la mise en œuvre d’un protocole interne qui assure l’hygiène nécessaire pour prévenir les risques de contagion et garantir les procédures sécuritaires pour le fonctionnement des activités touristiques. En France, l’idée fait également son chemin, notamment en Vendée ou encore, à Nice, où le maire Christian Estrosi a fait part de son souhait d’un label sanitaire pour la ville.

camping

Pour les acteurs du tourisme, le confinement, ça n’était pas des vacances. Comme chaque année, ils ont préparé la saison, en espérant que les prochaines réservations arriveront en grand nombre ! Alors, à vos réservations, car l’été arrive !

Campons, mais campons avec précaution !

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *