14 mai 2020
Dans Tendance,

Un pied dehors, un pied dedans ?

Nouvelle ère, nouvelle ligne éditoriale. Tout comme au début du confinement, EJO&GO s’adapte aussi pour celui du déconfinement. Même si on ne peut pas encore parler d’un retour à la normale, nous sommes à peu près libres de bouger et ce moment tant attendu est finalement arrivé !

 

ON S’ÉVADE VRAIMENT

Et cette fois, on s’évade pour de vrai ! Les classiques de Paris ont rouvert et vous permettent de retrouver la capitale bien aimée. Champ-de-Mars, l’esplanade des Invalides, les bois de Vincennes et de Boulogne … Certains guides se sont aussi adaptés au déconfinement en proposant des visites originales de Paris tout en respectant les mesures sanitaires, comme les conférencières des Ouvreuses qui se sont mobilisées pour organiser des visites historiques et privatisées en petits groupes. Mais si vous êtes d’humeur plus aventureuse et que vous en avez marre de rester dans la capitale, nous vous proposons quelques destinations à faire à 100kms autour de Paris pour découvrir de nouveaux horizons tout en respectant les règles !

Connus pour leurs magnifiques châteaux (encore fermés à ce jour), Chantilly et Fontainebleau ont aussi des formidables domaines qui vous feront profiter à nouveau de l’air libre ! Il vous fera voyager dans une autre époque, le domaine de Chantilly dispose d’un immense parc et d’une forêt, mais aussi de terres agricoles et de terrains de golf. Fontainebleau offre un cadre bucolique dans lequel se perdre pendant des heures, avec 130 hectares de parc et jardins.

Pour des balades plus originales, il vous est possible de profiter d’un joli parcours comme en vacances sur les bords de Seine à moins d’une demi-heure de la capitale. La semaine prochaine annonce des températures estivales alors c’est sûrement le bon moment pour profiter de l’eau et des sports de glisse ! Cette escapade offre de nombreux petits spots tout le long de la Seine avec des sessions de wakeboard et de ski nautique comme celles du club sportif Barefoot Style qui vient de rouvrir à Villeneuve-Saint-Georges. Un pur moment de détente en petit comité et des endroits où l’on peut se prélasser toute la journée.

Votre voyage à Venise a été annulé ? On ne vous promet pas des températures aussi chaudes à Montargis, appelée aussi la Venise du Gâtinais, mais on vous garantit que cela en vaut le détour ! Avec ses 131 ponts et passerelles, elle se compose de petits îlots, de canaux et de rues sur l’eau, d’où son surnom. Également haut lieu de gastronomie et de traditions, Montargis pratique au quotidien un art de vivre et un savoir-faire artisanal. Vous pouvez aussi vous aventurer dans la vaste forêt de plus de 4400 hectares !

 

Et pour être encore plus émerveillé, la ville médiévale de Chartres est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. On flâne dans les petites rues pavées, on longe le cours de l’Eure à vélo ou à pied, on emprunte les petits ponts de pierre et on admire le Street Art de cette jolie ville artistique et historique. D’humeur artistique, vous serez ravis par le village d’Auvers-sur-Oise. Bordé par la forêt et les champs de blé, il a longtemps inspiré les artistes et particulièrement les Impressionnistes. Maisonnettes en pierres, murets recouverts de lierre, chemins escarpés menant aux champs de blé, aux forêts et sur les bords de l’Oise… Auvers-sur-Oise est pratiquement restée la même depuis le XIX siècle, époque où Van Gogh, Cézanne et Pissarro venaient y puiser leur inspiration !

Mais si vous êtes encore un peu timide niveau sortie (et c’est tout à fait normal), les guides d’ExploreParis vous ont concocté une liste de conférences et de balades virtuelles à faire depuis votre salon ; pour redécouvrir les secrets de Paris, sa culture et ses alentours sans prendre de risques !

 

ÊTRE AGILE POUR FAIRE VIVRE L’ÉVÉNEMENTIEL 

Mais si l’on peut commencer à se balader, la reprise de l’événementiel, secteur touché en plein cœur par le Covid-19, n’est pas pour tout de suite.

Salons et séminaires reportés, concerts et festivals annulés, rassemblements interdits… c’est une perte de chiffre d’affaires qui s’évalue à plus de 15 milliards d’euros. Selon le baromètre de l’événementiel 2020, parmi les événements signés et programmés cette année, seulement 25% sont réalisés ou à réaliser. Mais ne se laissant pas abattre, plusieurs acteurs ont essayé de sortir des sentiers battus, et ont su réinventer leur métier.

Avant cette crise, les conférences Webinars existaient déjà. Depuis ces dernières semaines, elles ont connu un avènement sans précédent et se sont soudainement démocratisées. C’est le cas du premier congrès mondial de la réanimation qui a eu lieu le 28 mars en multiplex live pour partager les retours d’expérience des médecins-réanimateurs du monde entier. Il a réuni 55 000 personnes pendant plus de huit heures. Autre innovation française : un service de visio sur-mesure permettant d’assister à des spectacles, avec la possibilité d’interagir alors même que les artistes sont sur scène et les spectateurs chez eux a été également mis en place.

Grâce à des plateformes qui organisent des évènements et des conférences en ligne, certaines entreprises de l’événementiel ont pu continuer à générer des revenus malgré le confinement.  Mais nous avons tous vu les limites de la visio autant à travers les conférences qu’au sein du télé-travail : bugs internet, difficultés pour se faire entendre, et surtout manque de contact réel ! La digitalisation d’événements ne remplacera en rien le besoin de se rencontrer et d’échanger avec les autres dans la vraie vie. Rien ne sera plus jamais comme avant, mais l’événementiel était indispensable hier et le sera encore plus demain : il a un rôle sociétal majeur et c’est pour cela qu’il a besoin d’un nouvel élan pour se reconstruire, il est crucial et rapproche les gens. Ensemble pour l’avenir de l’événementiel, il faut réunir tous ses acteurs : des agences aux clients, en passant par les traiteurs et les prestataires… et inventer les événements de demain !

Et cela a déjà commencé : les associations des professionnels de l’événementiel ont proposé « un plan de sauvetage à destination de toutes les entreprises du secteur ». Ce plan implique de suivre un certain nombre de mesures et de recommandations. C’est donc sur la mise en place de mesures fortes et sur la solidarité inter-entreprises que l’industrie de l’événementiel peut sortir de cette crise inédite. L’agilité est également un maitre mot qui s’applique directement à l’activité et à nous, professionnels du secteur, pour faire face aux changements sociétaux !

Après des mois difficiles, le mot Rencontre va prendre tout son sens et nous serons présents pour lui rendre sa juste valeur !

pied dehors

LE TEMPS D’UNE PAUSE

Côté spectacles c’est le grand retour des cinémas Drive-In !

Mode éphémère qui a débuté dans les années 1970 en France, le premier festival de drive-in cinéma itinérant en France Drive-In Festival commence à Bordeaux cette semaine, et s’engage à reverser tous ses bénéfices aux salles de cinéma, exploitants et distributeurs en difficulté à cause du Covid-19. Organisé par un collectif d’acteurs et d’actrices du monde de la culture et du monde associatif, il aura lieu dans une dizaine de villes françaises jusqu’à la réouverture des cinémas.

Encore mieux, Le Bonbon en a fait un article entier et répertorie les villes de France dans lesquelles les Drive-In refont surface ! Ça se passe par ici.

pied dehors

Alors sortons mais restons masqués !

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *